Motricité, langage, cognition et sociabilité chez l’enfant de 6 à 12 ans

Le développement de l’enfant devient de plus en plus pointu et abstrait avec l’âge. Nous allons donc explorer les nouvelles compétences mises en place chez l’enfant et le pré-adolescent.

Entre 6 et 7 ans : votre enfant connaît une meilleure aisance corporelle générale, et développe sa coordination. Il peut maintenant apprendre à faire du vélo et circuler avec, il saute à cloche-pied et franchit des obstacles en courant. La motricité fine se développe, notamment grâce à l’écriture et l’utilisation des outils scolaires comme les ciseaux. Vous pouvez par exemple lui apprendre à faire des origamis. Au niveau du langage, votre enfant est capable d’utiliser environ 2500 mots, il apprend à lire des textes courts, et peut faire des liens de cause à effet. Son raisonnement dépend encore de sa perception, et sa compréhension du temps ne se fait pas sur un continuum reliant le présent au futur et au passé. Le concept de mort se construit, et il la distingue du sommeil sans pour autant la considérer comme irréversible. Votre enfant peut exprimer la plupart de ses émotions avec la parole et non plus des gestes, et il peut tolérer un certain délai avant d’obtenir satisfaction. Enfin, c’est une période charnière pour le développement de l’estime de soi, qui se construit maintenant avec ses pairs. La notion de bien et de mal commence à se mettre en place, et les règles sont très importantes et peu interchangeables face au contexte et surtout aux intentions des autres.

 

Vers 8 ans : votre enfant maîtrise de mieux en mieux l’écriture cursive, et il utilise de nouveaux outils qui sortent du cadre scolaire (agrafeuse, marteau, aiguille à coudre). Son vocabulaire continue à se diversifier, et il peut comprendre sans difficulté un texte qui n’est pas illustré puis imaginer la suite. Son sens de l’humour se développe car il comprend qu’un mot peut avoir plusieurs significations. Il envisage également d’autres points de vue que le sien. La compréhension du caractère permanent de la mort est enclenché, ce qui peut générer des angoisses. Votre enfant continue de développer sa morale, et la notion de justice est très importante pour lui. Enfin, grâce à de nouvelles capacités d’abstraction, votre enfant commence à développer son sens de l’empathie.

 

Entre 9 et 10 ans : votre enfant est capable de courir de plus en plus vite, sa pratique sportive est plus soutenue. Il est souvent friand de tour de magie et de jonglerie car il est maintenant capable d’en apprendre les rudiments. Votre enfant comprend la syntaxe et peut même écrire une histoire totalement inventée. Ses capacités attentionnelles et mnésiques augmentent. Votre enfant comprend maintenant que la mort est universelle et peut le concerner. Il est également capable d’assumer la responsabilité d’un animal de compagnie avec un peu d’aide. Avec ses amis, il condamne la tricherie et les mensonges, et il peut apprécier la compétition entre pairs. 

 

A partir de 11 ans : votre pré-adolescent est au collège. Son langage et son écriture sont bien maîtrisés car il fait peu d’erreurs de syntaxe et de conjugaison à l’oral, et il n’écrit presque plus comme il parle. Son sens de l’humour se développe encore, car il commence à percevoir le sarcasme et l’ironie comme étant drôles. Votre pré-adolescent commence à intégrer des groupes de copains, tout en ayant souvent un meilleur ami. Son sens de la morale est moins figé, mais il a encore besoin de faire appel à des personnes ayant un rôle de référence.